Cantiere biografico
degli Anarchici IN Svizzera








ultimo aggiornamento: 18/08/2022 - 14:43

FILTRI:  Solo Donne  Solo di passaggio  Solo collaboratori dall'estero  Solo non anarchici  Solo non identificati  ultime modifiche 
Cantoni:
 AI AR AG BL BS BE FR GE JU GL GR LU NE
 NW OW SG SH SO SZ TI TG UR VS VD ZG ZH
inverti selezione cantoni     vedi sigle

AI Appenzello interno
AR Appenzello esterno
AG Argovia
BL Basilea campagna
BS Basilea città
BE Berna (anche città - capitale)
FR Friborgo (anche città)
GE Ginevra (anche città)
JU Giura
GL Glarona
GR Grigioni
LU Lucerna (anche città)
NE Neuchâtel (anche città)
NW Nidwaldo
OW Obwaldo
SG San Gallo (anche città)
SH Sciaffusa (anche città)
SO Soletta (anche città)
SZ Svitto (anche città)
TI Ticino
TG Turgovia
UR Uri
VS Vallese
VD Vaud
ZG Zugo (anche città)
ZH Zurigo (anche città)
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z tutto       Crea un PDF 

GONZALÉS ARIAS Alida (La Penca)
Salas de los Barrios (Leon) 1915 -

Femme de José Losada Yàñez, guérillero assassiné le 27.4.1939 par une patrouille de la Guardia Civil et de phalangistes. En 1937, alors quelle apportait du ravataillement à son compagnon, elle avait été arrêtée puis assignée à résidence à Catalapiedra (Salamanque). Peu après la mort du son mari, elle revenait à Salas de los Barrios et contactait immédiatement la guérilla dont elle devenait l'un des agents de liaison les plus actifs.
En 1945, après de très nombreuses arrestations d'agents de laison à Columbrianos (Leon), les guérilleros lui conseillaient de gagner la montagne, ce qu'elle fit. Elle était alors membre du groupe de Manuel Girón Bazán, Girón dont elle devenait la compagne.
Le 2.05.1951 elle a été temoin de l'assassinat de son compagnon sur le mont Molinaseca par José Rodriguez Cañuto, infiltré dans la guérilla par la Guardia Civil, et qui une fois son forfait commis, l'avait remise aux mains du Commandant de la Guardia Civil de Ponferrada, Miguel Arricivita Vidondo. Jugée par un conseil de guerre et condamnée à une lourde peine de prison, elle a été libérée au bout d'une année de détention puis s'était exilée en Suisse.
En 2001 elle vivait à Salas de los Barrios.

FONTI:
Dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes (S. Serrano: "La Guerrilla antifranquista"; "Maquis..."; "Cronica de los ultimos" / C.G.Reigosa "La agonia del leon" / F. Martinez Lopez "Guerillero contre Franco"/ ecc.)



CRONOLOGIA: