Cantiere biografico
degli Anarchici IN Svizzera








ultimo aggiornamento: 09/11/2018 - 18:03

FILTRI:  Solo Donne  Solo di passaggio  Solo collaboratori dall'estero  Solo non anarchici  Solo non identificati  ultime modifiche 
Cantoni:
 AI AR AG BL BS BE FR GE JU GL GR LU NE
 NW OW SG SH SO SZ TI TG UR VS VD ZG ZH
inverti selezione cantoni     vedi sigle

AI Appenzello interno
AR Appenzello esterno
AG Argovia
BL Basilea campagna
BS Basilea città
BE Berna (anche città - capitale)
FR Friborgo (anche città)
GE Ginevra (anche città)
JU Giura
GL Glarona
GR Grigioni
LU Lucerna (anche città)
NE Neuchâtel (anche città)
NW Nidwaldo
OW Obwaldo
SG San Gallo (anche città)
SH Sciaffusa (anche città)
SO Soletta (anche città)
SZ Svitto (anche città)
TI Ticino
TG Turgovia
UR Uri
VS Vallese
VD Vaud
ZG Zugo (anche città)
ZH Zurigo (anche città)
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z tutto       Crea un PDF 

GAMBON Charles (Ferdinand)
Avvocato, magistrato.

Avocat, magistrat.

Bourges (Cher) le 19.03.1820 - Cosne-sur-Loire (Bièvre) 16.09.1887

Représentant du peuple en 1848 siégeant à la Montagne, puis élu à la commission de la Justice de la Commune de Paris en avril 1871. Comme membre du comité du Salut public, Gambon signa le décret du 12 mai qui annonçait la démolition de l'hôtel particulier de Thiers, ce qui allait lui valoir une condamnation par contumace à 20 ans de travaux forcé par le 5e consel de guerre siégeant à Versailles le 23 novembre 1871.
Arrivé en Suisse, a Chamblandes /VD, rédigea 2 brochures "La Revanche de la France et de la Commune" e "La Dernière Révolution", ouvrages dans lesquels il préconisait le refus de l'impôt et du service militaire. Confondateur avec Cluseret, Reclus, Ralli, ect de La Commune, il adhéra à  la Fédération jurassienne (FJ) et rencontra Bakounine à Locarno en avril 1872.
Il rentre en France en juillet 1880 et aux côtés de Louise Michel, en novembre 1880, il exalte le socialisme révolutionnaire. Il fut élu député en juin 1882 sous l'étiquette radicale. En 1883 il prit la défense de Kropotkine et de Reclus, dont il se déclara à la fois l'ami et le complice.

FONTI:
DBMOF / GB /


CRONOLOGIA: