Cantiere biografico
degli Anarchici IN Svizzera








ultimo aggiornamento: 10/08/2022 - 18:34

FILTRI:  Solo Donne  Solo di passaggio  Solo collaboratori dall'estero  Solo non anarchici  Solo non identificati  ultime modifiche 
Cantoni:
 AI AR AG BL BS BE FR GE JU GL GR LU NE
 NW OW SG SH SO SZ TI TG UR VS VD ZG ZH
inverti selezione cantoni     vedi sigle

AI Appenzello interno
AR Appenzello esterno
AG Argovia
BL Basilea campagna
BS Basilea città
BE Berna (anche città - capitale)
FR Friborgo (anche città)
GE Ginevra (anche città)
JU Giura
GL Glarona
GR Grigioni
LU Lucerna (anche città)
NE Neuchâtel (anche città)
NW Nidwaldo
OW Obwaldo
SG San Gallo (anche città)
SH Sciaffusa (anche città)
SO Soletta (anche città)
SZ Svitto (anche città)
TI Ticino
TG Turgovia
UR Uri
VS Vallese
VD Vaud
ZG Zugo (anche città)
ZH Zurigo (anche città)
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z tutto       Crea un PDF 

GUILBEAUX Henri

Ecrivain, journaliste






(Espulso dalla Svizzera nel dicembre 1918, si reca nell'Unione sovietica fino al 1924...Rientra in Francia nel 1932 ...)



Né à Verviers (Belgique) le 5 novembre 1884 ; mort à Paris, le 15 juin 1938.

Vers 1910, il quitta le Parti socialiste français pour se rapprocher des anarchistes, écrivant dans les Hommes du Jour, la Guerre sociale, L'Assiette au beurre. En 1913 il était membre de la Fédération communiste anarchiste, secrétaire de son Comité pour la défense du droit d'asile.
Dès les premiers mois de la guerre, il prit fait et cause pour Romain Rolland dans la presse syndicaliste. Le 5 novembre 1914, sa « Lettre ouverte à Romain Rolland » paraissait dans La Bataille Syndicaliste, peu après l’article d'Amédée Dunois dans L'Humanité du 26 octobre qui reproduisait les premiers extraits des articles de Romain Rolland dans le Journal de Genève. En juin 1915, il partait pour la Suisse après avoir obtenu régulièrement un passeport. À Genève, Romain Rolland lui trouva une place comme secrétaire du Dr. Ferrière, à l'Agence internationale des Prisonniers de guerre. Sa revue Demain parut depuis janvier 1916; elle eut des collaborateurs pacifistes, syndicalistes révolutionnaires, anarchistes, socialistes. Elle se rallia peu à peu aux idées zimmerwaldiennes, et Guilbeaux s'éloigna de l'anarchisme pour évoluer vers le bolchevisme.


FONTI:

ME / DBMOF




CRONOLOGIA: