Cantiere biografico
degli Anarchici IN Svizzera








ultimo aggiornamento: 22/03/2017 - 15:23

FILTRI:  Solo Donne  Solo di passaggio  Solo collaboratori dall'estero  Solo non anarchici  Solo non identificati  ultime modifiche 
Cantoni:
 AI AR AG BL BS BE FR GE JU GL GR LU NE
 NW OW SG SH SO SZ TI TG UR VS VD ZG ZH
inverti selezione cantoni     vedi sigle

AI Appenzello interno
AR Appenzello esterno
AG Argovia
BL Basilea campagna
BS Basilea città
BE Berna (anche città - capitale)
FR Friborgo (anche città)
GE Ginevra (anche città)
JU Giura
GL Glarona
GR Grigioni
LU Lucerna (anche città)
NE Neuchâtel (anche città)
NW Nidwaldo
OW Obwaldo
SG San Gallo (anche città)
SH Sciaffusa (anche città)
SO Soletta (anche città)
SZ Svitto (anche città)
TI Ticino
TG Turgovia
UR Uri
VS Vallese
VD Vaud
ZG Zugo (anche città)
ZH Zurigo (anche città)
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z tutto       Crea un PDF 

SLOM André Slomczynski, dit
Peintre, dessinateur

Né à Bordeaux (Gironde) le 9 juillet 1844, mort à Paris en décembre 1909.

D’origine polonaise, « de taille moyenne, assez gros, ayant une longue barbe blonde, le visage doux, l'oeil bleu », Slom avait participé, en 1871, au mouvement insurrectionnel. Secrétaire de Raoul Rigault, il se trouvait avec ce dernier, le 24 mai, dans l’hôtel de la rue Gay-Lussac où Gustave Chaudey, ancien adjoint au maire de Paris, se fit prendre et exécuter avec trois gendarmes. Condamné à mort (il lui était notamment reproché d’avoir fait une allocution aux Gardes nationaux pour qu’ils exécutent les gendarmes otages), Slom réussit à gagner Genève. Il donna des cours du soir de « dessin d’imitation et d’ornementation » à Lausanne puis travailla à Vevey avec Elisée Reclus, dont il illustra plusieurs volumes de la Nouvelle Géographie universelle. Ami de Gustave Courbet, il fit son portrait sur son lit de mort.

De retour à Paris après l’amnistie, en janvier 1882, il dessina pour des revues et des maisons d’édition.

Sa fille Olga, peintre elle aussi, réalisa l’ex-libris de Lucien Descaves.
FONTI:
ME / Edgar Monteil, L’exécution de Gustave Chaudey et de trois gendarmes, Paris 1885 – Lucien Descaves, Philémon vieux de la vieille – Pierre Chessex, Courbet et la SuisseGazette de Lausanne, octobre 1873 – Le Figaro, 28 déc. 1909 - DBMOF


CRONOLOGIA: