Cantiere biografico
degli Anarchici IN Svizzera








ultimo aggiornamento: 10/08/2022 - 18:34

FILTRI:  Solo Donne  Solo di passaggio  Solo collaboratori dall'estero  Solo non anarchici  Solo non identificati  ultime modifiche 
Cantoni:
 AI AR AG BL BS BE FR GE JU GL GR LU NE
 NW OW SG SH SO SZ TI TG UR VS VD ZG ZH
inverti selezione cantoni     vedi sigle

AI Appenzello interno
AR Appenzello esterno
AG Argovia
BL Basilea campagna
BS Basilea città
BE Berna (anche città - capitale)
FR Friborgo (anche città)
GE Ginevra (anche città)
JU Giura
GL Glarona
GR Grigioni
LU Lucerna (anche città)
NE Neuchâtel (anche città)
NW Nidwaldo
OW Obwaldo
SG San Gallo (anche città)
SH Sciaffusa (anche città)
SO Soletta (anche città)
SZ Svitto (anche città)
TI Ticino
TG Turgovia
UR Uri
VS Vallese
VD Vaud
ZG Zugo (anche città)
ZH Zurigo (anche città)
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z tutto       Crea un PDF 

DUCHMANN Henri (ou Henry)
Journaliste


Né à Paris le 27 juillet 1873
-
Henry Duchmann collabora à nombre de périodiques anarchistes (peut-être aussi sous le nom d’Henri Duchemin) : Harmonie, Marseille 1891-1893, Le Conscrit, Paris 1892, La Brochure, 5, Bruxelles vers 1893, Les Temps nouveaux, Régénération, Paris 1896-1908, Le Libertaire, Le Pétard, Paris 1904, La Tribune internationale, Paris 1904-5, L’Ordre puis Le Combat social puis L’Insurgé, Limoges 1905-1911, et donna contes ou nouvelles à La Révolution,Paris 1909.

Selon l’Album photographique des individus qui doivent être l'objet d'une surveillance spéciale aux frontières (Album Bertillon), il était "réfugié" à Genève en été 1894. On voit de lui une photo en jeune dandy.

En avril 1895, suite à la dénonciation d’un voisin qui avait pris une couveuse artificielle pour une machine infernale, il fut perquisitionné à Chatillon.

Il est surtout connu pour avoir, dans le Libertaire de février à juin 1904, lancé une grande salve d’attaques contre les féministes en général, et contre Nelly Roussel* en particulier. Cela lui valut des réponses mordantes, notamment du compagnon de Nelly Roussel, Henri Godet, et de plusieurs femmes.


FONTI: ME / Journaux cités – Album photographique des individus qui doivent être l'objet d'une surveillance spéciale aux frontières, Paris : Imprimerie Chaix, 1894 (copie électronique, CIRA Lausanne) — Elinor Accampo, Blessed Motherhood, Bitter Fruit: Nelly Roussel and the Politics of Female Pain in Third Republic France (Baltimore: Johns Hopkins University Press, 2006), pp. 65-67 et 260 — René Bianco, Un siècle de presse anarchiste, op. cit. — Note de Rolf Dupuy


CRONOLOGIA: