Cantiere biografico
degli Anarchici IN Svizzera








ultimo aggiornamento: 18/08/2022 - 14:43

FILTRI:  Solo Donne  Solo di passaggio  Solo collaboratori dall'estero  Solo non anarchici  Solo non identificati  ultime modifiche 
Cantoni:
 AI AR AG BL BS BE FR GE JU GL GR LU NE
 NW OW SG SH SO SZ TI TG UR VS VD ZG ZH
inverti selezione cantoni     vedi sigle

AI Appenzello interno
AR Appenzello esterno
AG Argovia
BL Basilea campagna
BS Basilea città
BE Berna (anche città - capitale)
FR Friborgo (anche città)
GE Ginevra (anche città)
JU Giura
GL Glarona
GR Grigioni
LU Lucerna (anche città)
NE Neuchâtel (anche città)
NW Nidwaldo
OW Obwaldo
SG San Gallo (anche città)
SH Sciaffusa (anche città)
SO Soletta (anche città)
SZ Svitto (anche città)
TI Ticino
TG Turgovia
UR Uri
VS Vallese
VD Vaud
ZG Zugo (anche città)
ZH Zurigo (anche città)
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z tutto       Crea un PDF 

GIULINI Humbert (Umberto)

Operaio



Ouvrier



1881 ca Italia - Vizille/Francia aprile 1924

"VIZILLE (Isère). — Nous venons d'être cruellement éprouvés par la perte de notre vaillant camarade Humbert GIULINI, enlevé à l'affection des siens, à l'âge de 43 ans, après une courte maladie contractée à l'usine, où les travaux mal organisés font chaque jour des vides dans nos rangs.

Natif d'Italie, où il commença à lutter pour notre idéal, il passa plus tard en Suisse. Son activité de propagandiste devait s'y accroître: c'était un vieil abonné du Réveil de Genève.

Puis il vint en France, du côté de l'Oisan, où notre propagande était un crime, aussi s'en échappe-t-il pour venir à Vizille. Inconnu de tous, nous le remarquâmes vite dans les réunions publiques, et il devint rapidement notre ami intime, non seulement par son idéal qui était le nôtre, mais aussi par son caractère bon et affable de militant sincère et dévoué, que rien ne décourage, ni les trahisons des faux frères, ni la veulerie de la masse. Il fut à Vizille l'un des fondateurs de notre Syndicat des papetiers.
L'anarchie perd en lui un bon militant et la classe ouvrière un de ses défenseurs le plus généreux. A ses obsèques, les camarades furent nombreux, et l'un d'eux en quelques mots bien sentis, lui dit un dernier adieu.
Au nom du Groupe, nous présentons à sa famille éplorée, nos condoléances les plus sincères.

Peyraud, secrétaire."


FONTI:

GB // Rév. 26.4.1924 /




CRONOLOGIA: